Tel est le nom de notre nouvelle séquence en 3èmes.

Après avoir découvert « le sacre du printemps » de Stravinsky (1911), « Ionisations » d’Edgar Varèse (1930), nous abordons différents courants artistiques qui visent à faire évoluer le langage musical.

– la musique dodécaphonique, sérielle (Arnold Schöenberg)

– la musique aléatoire  (John Cage: écoute du piano préparé et « 4’33 »« )

– la musique électroacoustique  (Yannis Xénakis)

– la musique concrète (Pierre Schaeffer: écoute de « Psychérock » et « Variations pour une porte et un soupir« )

– la musique répétitive (Steve Reich: écoute de « Clapping music »)

On découvre que l’intérêt de l’artiste ne se porte plus sur la « beauté » de l’oeuvre au sens tonal grâce à la mélodie en particulier mais sur la recherche de nouveauté, harmoniques, rythmiques, de timbres, d’écriture, mèlant le savant au populaire, l’insolite, le bruit avec plus ou moins de succès et  d’adeptes.

Pour les plus mordus d’entre vous, je vous invite à regarder la vidéo de Jérôme Ducros au Collège de France qui essaie de vous éclaircir sur le sujet des musiques atonales, particulièrement les exemples musicaux à partir de 9′ 30″.

Attention, c’est assez ardu, mais si vous vous accrochez, c’est très instructif:

http://www.college-de-france.fr/site/karol-beffa/seminar-2012-12-20-15h00.htm

Pour aller plus loin, quelque chose de plus léger, je vous propose de voir l’évolution de la musique dans un futur proche ou lointain avec ce magazine qui vous dit tout sur l’avenir, mieux que Madame Soleil.

Vous apprendrez à jouer de la harpe sur un radiateur ou à écouter une symphonie de plantes vertes ou DJ Dag, le … poisson rouge musicien dans son bocal (est-ce « pire » ou « meilleur »que la musique atonale ??? à vous d’en juger.)

http://www.soonsoonsoon.com/250-vous-transformerez-la-nature-en-instrument

Publicités