En cette fin d’année, je m’engage dans un projet axé sur le numérique dans le cadre du Refer sur une proposition de Nathalie Bécoulet, déléguée adjointe académique au numérique (DAN), inspectrice de l’éducation nationale.

img_6563
img_6564

 

C’est une nouvelle expérience qui, je l’espère, sera enrichissante pour les élèves.

Plusieurs contraintes : le temps limité (la date de prestation est fixée au 17mars), la technique et la création en direct seront à gérer.

En voici une  trame sous forme de carte mentale:

enlight1

Cette performance musicale en direct aura pour titre :

De la nature à l’urbain, d’Olivier Messiaen à Steve Reich

Il s’agit d’utiliser plusieurs applications sur l’iPad en les faisant se succéder de façon harmonieuse pour passer d’un univers à l’autre.

Pour avoir une idée du résultat, j’ai procédé à un petit essai, incomplet toutefois, car il manque les oiseaux qui interviendront au début et à la fin, de façon numérique et non numérique (mais chut, c’est une surprise !)

Écoutez en cliquant ici

Pour le plaisir, j’ai rajouté l’app Thumbjam avec la flûte Shakuhachi dans le mode Honchoshi plagal utilisé dans l’ extrême aiguë pour faire les oiseaux, dans l’extrême grave pour faire le vent, le souffle et dans le médium  pour faire une mélodie en ostinato:

Un petit clic Ici

Cette progression m’est venue tout simplement par l’expérimentation de plusieurs applications que j’avais à coeur d’utiliser dans un but précis, faire toucher au plus près les éléments de la Musique contemporaine savante et populaire (car le métissage est très présent) aux élèves dans le cadre d’une séquence sur l’évolution du langage musical au XXème siècle.

Évoquer Messiaen et Steve Reich, Xénakis, Pierre Henry ou Varèse en passant par la pratique des éléments de langage ( non pulsé, atonal, musique concrète…) est beaucoup plus parlant pour les élèves. L’iPad est ici utilisé comme un vecteur de création, qui ne nécessite aucun apprentissage solfégique, mais juste une concentration dans les gestes et une écoute aiguisée.

Rendre l’élève acteur par l’expérience et l’expérimentation, tel est le but de cette démarche.

 

 

 

 

 

Publicités