La classe de 3ème C a participé le 17 Mars à une manifestation à portée internationale en présentant une performance musicale dans le cadre du REFER (Rendez-vous des écoles francophones en réseau).

Merci encore à Mme Nathalie Bécoulet (déléguée académique numérique adjointe en charge du 1er degré, inspectrice de l’éducation nationale) de m’avoir proposé ce projet de Giga-octets de culture, ainsi que M. Bertrand Formet de Canopée 25, qui ont su mener à bien ce travail énorme, tant dans la préparation, que dans la présentation.

 

Voir l’article sur la préparation ici.

Le but était de montrer que l’on pouvait innover et créer avec le numérique et  mettre la Musique à la portée de tous, grâce au numérique. C’était en effet le cas, car cette classe comportait très peu d’élèves musiciens.

Par manque de temps, j’ai conçu le projet de façon à ce qu’il n’y ait pas de possibilité d’erreurs (de fausses notes). Il s’agissait donc d’une progression sonore basée sur le mélange entre acoustique et numérique et l’emploi de 5 applications différentes sur Ipads (GARAGEBAND, TC-Performer, Audioshare, Launchpad et SF Taïji).

Toute la difficulté résidait dans le fait de tuiler les sons, sans heurt et en amplification constante, ce qui nécessite une grande écoute du collectif.

En présence de M. Chanet, Recteur, M. Caniard, IA/IPR, M. Allain, principal et Mme Staine, principale adjointe, ils ont su, sans faillir mener à bien l’enchaînement des univers sonores.

Cela ne fut pas sans quelques sueurs froides.

L’application finale était préprogrammée sur certains échantillons de sons, qui créaient une atmosphère musicale particulière choisie à dessein pour évoquer l’urbain sans être toutefois trop aggressive, mais au moment du lancement, ce sont d’autres sons qui se sont fait entendre, plus rock, déstabilisant quelque peu le groupe. Après un petit moment de flottement, une élève est allée rapidement chercher un autre Ipad pour faire entendre le bon soundpack!  J’avais heureusement préparé cette éventualité en leur demandant avant le concert de trouver des solutions s’il devait y avoir des contre-temps, et c’est exactement ce qui est arrivé, bravo donc pour cette excellente initiative.

Une mention spéciale aussi pour nos deux présentateurs, notre magnifique imitateur de chant d’oiseau, notre flûtiste, sans oublié notre DJ sur les sons de la ville qui a mixé en direct avec beaucoup d’autonomie.

Gérer le stress du public, de la méconnaissance des lieux, de la webdiffusion et des incidents de parcours, ce sont des compétences non négligeables  que tout le groupe a parfaitement su maîtriser. BRAVO À EUX!

Ils ont aussi profité de cette matinée pour assister à la performance de la 3Ème image et son de Mme Julie Marchal à Saône qui proposait un projet axé sur l’évocation de la guerre avec du théâtre et une bande-son réalisée en direct par les élèves, présentation très émouvante. Toute les félicitations à eux ainsi qu’à leur professeur.

La Canopée avait également préparé pour eux un serious game imaginé par un professeur québécois, (mêlant les 7 merveilles du monde et Mozart) dans lequel le travail en équipe était indispensable à la réussite, et ce fut le cas!!

Des lunettes à réalité virtuelle faisaient aussi partie de la découverte.

À la question « et si c’était à refaire » posée à la classe, la réponse ne s’est pas fait attendre: OUI!

MERCI encore à tous les participants, ils ont été très professionnels.

Publicités