Comme l’a annoncé notre nouveau ministre Jean-Michel Blanquer, la rentrée 2017 se placera sous le signe de la musique.  Pour ma part, je n’ai pas eu encore d’information de notre IA-IPR, à ce sujet.

La Chorale  dans notre collège, a préparé les 2 concerts du 8 et 12 juin grâce au programme présenté sous forme de padlet  élaboré  par mes soins pendant le mois de juillet et d’août  2016  puis  travaillé pendant toute l’année ainsi que 7 autres chorales environnantes soit 250 personnes plus une quinzaine de musiciens  d’un autre collège. Tout ce petit monde s’est réuni trois fois dans l’année puis à deux reprises  toute la journée avant les concerts.

Arriver à réunir tous les acteurs du projet pour le 4 septembre, c’est prévoir une logistique, du temps, de l’argent pour les transports, des emplois du temps contradictoires,  des élèves partis au lycée… le réduire à un petit groupe disponible à ce moment-là, c’est  dénaturer l’équilibre, si difficile à obtenir.

Autrement dit, si l’ idée paraît séduisante (loin de moi  la volonté de dénigrer la mise en avant de notre discipline, au contraire) la date est loin d’être  appropriée. Sans répétition, après 2 mois de vacances et avec un effectif plus qu’approximatif, la qualité ne peut pas être au rendez-vous. Et n’est-ce pas cela qui est recherché en premier lieu?

Me serais-je fourvoyée en pensant mettre en avant l’intonation, l’expressivité, les nuances, le sens du texte, la diction, la polyphonie…pendant toute cette année ?

La musique, c’est  comme la cuisine: beaucoup de préparation  pour un petit bonheur vite dévoré! Le plat risque d’être dur à avaler dans de telles circonstances et risque de produire des effets contraires à ceux attendus.

Pourquoi ne pas envisager cette belle  initiative de mettre à l’honneur la musique, dans ce qu’elle a de plus fédérateur,  par le partage, le don de soi, la recherche de la beauté et le sens de la fête, à l’occasion de l’accueil des CM2 en fin d’année justement?

J’ai, quant à moi, pris les devants (merci à l’excellent Logann Vince pour l’idée) en demandant aux 3èmes de préparer aux futures 6èmes, des musiques  avec Garageband (LIVE LOOPS et enregistrement Slam) pour les accueillir.

Je vous laisse les découvrir en avant-première :

3A

3B

3C

3D

Publicités