IMG_8895La  multiprise, vous connaissez :

Et bien vous n’y êtes pas du tout, c’est le Multi -prises dont il s’agit.

Il s’agit d’un petit truc caché qui permet tout simplement, quand on enregistre une piste sur Garageband, de ne garder que la meilleure version.

Je vous en propose une description et quelques détournements pédagogiques (si vous avez d’autres idées, n’hésitez pas à en faire profiter tout le monde).

PARTIE 1

Tout d’abord, choisissez n’importe quel instrument, jouez  et enregistrez une piste.

Jusque-là, rien de nouveau sous le soleil!

C’est maintenant qu’il faut commencer à creuser un peu dans les tréfonds des réglages de GarageBand.

IMG_8897IMG_8898IMG_8899IMG_8900IMG_8901IMG_8904IMG_8905

Vous pouvez donc ici les écouter en lançant le bouton ▶️ et passer de l’une à l’autre pour choisir la meilleure.

Plus-values pédagogiques:

Du côté de l’élève:

Ce travail peut se concevoir en îlot, chaque membre du groupe enregistre à son tour et on compare d’une façon très rapide en passant d’une prise à l’autre.

Ce travail de mise en commun permet une véritable prise en compte du ressenti de chacun  et les plus forts peuvent donner des conseils aux plus faibles.

Du côté du professeur:

Le professeur peut, en enregistrant plusieurs pistes, faire un travail d’écoute fine, pour:

– faire une recherche sur les modes (majeur/ mineur),

–  faire varier une seule note (hauteur ou rythme) dans la phrase et la faire percevoir les changements.

– corriger les enregistrements des élèves… dommage pour cela qu’il ne soit pas possible de renommer les différentes prises.

 

Je ne suis pas allée jusqu’à la limite maximum de prises multiples mais j’en ai fait 10 sans problème.

IMG_8886

PARTIE 2:

Intéressons-nous à présent à la deuxième possibilité pour l’enregistrement  qui se trouve juste au-dessus: « Fusionner les enregistrements »

IMG_8912  Il s’agit ici de jouer une première fois puis de ré-enregistrer sur la même piste, tout en entendant la première et ainsi de suite.

Les pistes seront empilées  et fonctionneront en boucle si vous n’arrêtez pas l’enregistrement à la fin de votre présélection de mesures.  Donc, en un seul enregistrement vous pouvez combiner plusieurs pistes.

Plus-Values pédagogiques: travail sur les plans sonores:

1. Cela peut être bien utile si vous confiez  une partie de piano compliquée aux élèves, vous la divisez en strates mélodiques, plus faciles que de jouer des accords avec plusieurs doigts en même temps.

2. Cela peut servir de modèle:  vous avez envoyé par airdrop sur Les Ipads, une mélodie avec les réglages effectués sur « fusionner les enregistrements » et vous demandez aux élèves de rejouer par dessus pour suivre le modèle  et tenter de s’en rapprocher.

Ils pourront toujours revenir en arrière avec la flèche « retour en arrière » (qui n’est valable que pour le dernier enregistrement)  et pourront garder la version la plus approchante. 

3. Vous pouvez aussi vous exercer à jouer les différentes entrées d’une fugue.

4. C’est aussi le moment de s’entraîner à de l’improvisation polyphonique puisque c’est vous qui la créée au fur et à mesure, vous entendez ce que vous avez déjà fait et vous essayez de rajouter des notes  qui sonnent  entre elles.  Commencez par jouer sur une gamme pentatonique, vous serez assurés d’obtenir de bons résultats.

5. Cela limite le nombre de pistes utilisées puisque tout est placé sur la même.

Vous pouvez aussi modifier tout ce que vous venez d’enregistrer et ça me donne l’occasion de voir les différents plans sonores:  un exemple avec une seule piste de hautbois:

IMG_8913

Il est à noter que cette dernière fonctionnalité n’est pas applicable à l’enregistrement de la voix.

Je ne serais pas complète sans un petit exemple musical,  que voilà! ( POURTANT DE VANESSA PARADIS, FRANCK MONNET/ MATHIEU CHEDID)

La piste clavier a été enregistrée en Multi -prises.

Et n’oubliez pas :  Tous les commentaires sont les bienvenus.😜

 

Publicités