Tout d’abord une devinette : écoutez ce morceau et trouvez

– avec combien de notes différentes il a été composé,

–  avec combien de pistes différentes,

– avec combien d’instruments différents,

– en utilisant combien d’effets différents?

Réponses en fin d’article...

Nous allons rentrer un peu plus encore dans les subtilités de Garageband avec le synthé Alchemy.

Une autre devinette : regardez la photo qui suit:  à quoi servent les points au milieu?

IMG_8986

Eh bien, cela ne vous rappelle rien, il s’agit des mêmes points que vous avez sur les différentes  fenêtres de l’iPad et qui montrent toutes vos applications. Cela peut prendre plusieurs pages, ici, il y a quatre points, donc quatre pages.

Vous avez tout simplement à glisser le doigt dessus vers la gauche et vous obtiendrez d’autres réglages que vous ne soupçonniez peut-être même pas.

IMG_8984

Ici la fin:

IMG_8995

Entre ces deux photos vous pouvez aussi voir que le titre de l’instrument a changé, il est passé de Droplets à Droplets Véro.  Tout simplement, j’ai modifié les réglages soit en changeant un curseur soit en déplaçant la petite bille bleue, ce qui a fait apparaître un point avant Droplets, cela signifie que c’est nouveau et que je peux donc l’enregistrer en tant que « sonorité » dans mes réglages personnels.  On clique sur le nom puis sur Enreg.

IMG_8996

Vos réglages sont conservés et vous pouvez les retrouver à tout moment.  Il est à noter que suivant l’instrument, les réglages ne seront pas les mêmes, par exemple dans celui-là, il y a un arpéggiateur (bouton arp mode) que vous pouvez moduler ou annuler.

À vous de bidouiller maintenant et trouver vos propres sonorités.

Si vous préférez faire simple, choisissez une des  huit possibilités dans les touches noires du milieu.  Dans ce cas là, j’ai choisi AQUATIC.  Rien ne vous empêche de taper au milieu de deux cases, vous aurez deux sonorités regroupées en une, ou même 4.

Dernière possibilité : utilisez la fonction gyroscopique avec le symbole de l’iPad avec une flèche circulaire.  Il permettra suivant l’inclinaison de votre iPad de passer d’un réglage à l’autre,  toujours sur les huit cases proposées,  un peu comme la roulotte quand vous mettez vos jetons sur impair et manque…

Revenons maintenant à la devinette du début.

Il s’agit d’une seule sonorité « Droplets » avec

– deux  notes différentes (sol et si bémol)

– deux pistes différentes  mais toujours avec Droplets

–  et pas de changement d’effet.

Je me suis juste contentée de mettre le verrou et de changer les octaves en passant de – 3 à +3. Ce qui prouve qu’avec très peu de moyens, on peut arriver à des choses assez surprenantes, riches et variées.

Le verrou donne des sonorités très particulières, à priori, il sert de pédale de Sustain  mais a une fonction de répétition aussi dans ce cas-là.

Je vous invite donc à faire vos propres essais et vos propres découvertes  pour créer votre sonorité  et composer une musique bien à vous.

 

 

 

 

Publicités