Vous connaissez mon affection pour Ibrahim Maalouf, alors, quand il se met à la Symphonie, c’est tout simplement magnifique…je vous conseille vivement de l’écouter et de découvrir ce thème qui traverse toutes les 45 minutes de l’oeuvre. Comme à chaque fois, le métissage est présent et c’est le départ de notre petit travail de créativité.

Il s’agit ici d’improviser en utilisant les Gammes préprogrammées sur Garageband.

GAMMES :

Klezmer :

DO RÉ♭ MI FA SOL LA♭ SI♭ DO

Sud-est asiatique :

DO RÉ♭ MI♭ SOL LA♭ DO

Japonaise

DO RÉ♭ FA SOL LA♭ DO

Mineure blues

DO MI♭ FA♯ SOL SI♭ DO

Le morceau est en gamme MINEUR (DO RE MI♭FA SOL LA♭SI♭DO) et on va simplement superposer une autre gamme en improvisant sur l’ERHU. Alors, me direz-vous, comment est-ce possible de rapprocher des gammes aussi différentes les unes des autres, et bien, tout simplement en respectant une consigne simple : se balader sur les notes de la gamme, en évitant que cela ne frotte trop avec les notes d’origine. Si on entend que la note jouée est fausse, on s’échappe pour en jouer une autre. Cela nécessite une grande écoute et une capacité d’adaptation en temps réel. (Vivement les gammes orientales sur Garageband avec des 1/4 de ton pour coller au près avec la trompette à 4 pistons de Maalouf …)

Le morceau (CLIC POUR RÉCUPÉRER LE MORCEAU) se présente donc sous la forme suivante :

Le piano (MD-MG) et les chœurs à 2 voix (que l’on peut faire chanter d’abord)

Puis des pistes d’improvisation à l’erhu dans les 4 gammes différentes.

Chaque piste peut servir de modèle et/ou être mutée.

Un complément optionnel d’accompagnement avec une basse, des cordes et une percussion.

Vous pouvez changer les instruments également, si cela vous tente.

Bonne découverte…

En bonus : Un petit détour sur l’excellent article de Rémi Massé sur les déclencheurs de la créativité

Le morceau audio pour ceux et celles qui n’ont pas Garageband 

Publicités