Partition manuscrite  de Mozart (extrait du Requiem)

Depuis L’épitaphe de Seikilos, de 1 s. avant JC jusqu’à nos jours, il s’en est passé des techniques et des ustensiles pour écrire et graver sur le marbre, le parchemin, le papier, l’ordinateur… la musique!

Passons en revue certaines de ces techniques au XX et XXI è s.

Sur une plaque de métal: ce travail requiert une extrême minutie:

ici en français: (comptez huit heures de travail pour une page) tout le processus jusqu’à l’impression finale. Un documentaire très intéressant…

ou à la main: cet australien muni d’une simple règle, est impressionnant dans ses tracés:

Avec une machine spécifique datant des années 1930:

{ATTENTION : SÉQUENCE DIGRESSION} Ce qui le fait penser au fameux  « Concerto  pour machine à écrire et orchestre » de Leroy Anderson  interprété brillamment par Jerry Lewis:

Ou à cette  drôle de machine non pas destinée à écrire la musique mais à la jouer:

Aujourd’hui, ce n’est plus pareil.

Si vous voulez écrire quelques notes de musique dans un texte sur ordinateur :

– sous Windows, utiliser la touche Alt +13 ou 14, Clé de sol dans Word : Alt enfoncé + 0096

– sur Mac, il y a aussi les caractères spéciaux (Cmd+T : qui ouvre le gestionnaire des polices puis Caractères> Symboles musicaux)

Vous trouverez aussi des notes de musique dans les Emoji 🎶🎵🎶

S’il s’agit d’écrire sur une portée, c’est nettement plus simple qu’autrefois (même si ça reste relativement long encore) et nombreux sont les logiciels qui le permettent: j’utilise Finale sur Mac et Symphony pro sur iPad.  Il y a également Sibélius ( comme le compositeur finlandais). Allez faire un tour aussi, du côté de musescore (c’est gratuit et français).

La solution la plus rapide consiste à jouer sur un clavier qui reproduit directement la note sur l’ordinateur  avec sa hauteur, son rythme et sa vélocité (données midi). Une grande nouveauté serait de pouvoir le faire avec le son audio… il existe déjà des applications qui permettent d’identifier une musique en l’a faisant écouter tout simplement (Shazam ou SoundHound sur iPad), alors peut-être qu’un jour, toutes les musiques que nous apprécions seront accessibles sur papier pour pouvoir les rejouer à loisir. Les droits d’auteurs  auront certainement évolué à ce moment-là.

La grande mode actuellement, c’est de faire des dessins  en Notes midi pour composer une musique qui  est réarrangée  pour sonner correctement.

Un petit exemple : (Pour Sara😜)

Ou celle-là qui fait penser à un ragtime:

Ou celle-ci  directement en partition et non pas en note midi:

Les musiques contemporaines sont elles aussi pleines de surprises dans la graphie :

Extrait d’une partition de Penderecki:

Ou celle-ci qui donne le tournis évoquant quelque peu la Suite de Fibonacci:

D’autres façons de visualiser la musique sont en cours de développement, notamment avec l’Ircam.

Connaissez-vous Snail?  ce qui veut dire escargot (voir l’image plus haut ☺️)

L’application vient de sortir:

The Snail par IrcamLab
https://appsto.re/fr/SBn4gb.i

 

Alors, quand est-ce que vous vous y mettez ? 🎶🎵🎶

Mais est-ce encore indispensable d’écrire la musique quand on peut la composer si facilement sans la lire, avec GarageBand, par exemple ??

Qu’en pensez-vous ?

 

Publicités